Dégazage de matériaux et thermodégradation

La réglementation REACH, les arrêtés concernant les émissions de composés organiques COV des produits de décoration et de construction, l’obligation de maîtriser la chaîne de process de la fabrication d’un produit… incitent tout fabricant, constructeur ou maître d’ouvrage, à qualifier, quantifier et réduire les émissions de composés organiques volatils et les odeurs de leurs matériaux.

Pour accompagner nos clients dans cette démarche et pour leur faciliter leur compréhension des différents phénomènes liés aux émissions gazeuses des matériaux, EXPLORAIR propose plusieurs solutions, toutes basées sur l’accélération de la vitesse de dégazage des matériaux en respectant les spécifications du process ou l’environnement dans lequel est utilisé le produit.

 

Nos équipes vous proposent l’analyse en continu, en post dégazage, permettant un suivi dans le temps et en fonction de la température de tous les gaz et les COV pouvant être émis par un échantillon. Ceci est possible en utilisant un four tubulaire programmable en température, depuis la température ambiante jusqu’à 1200°C, avec le suivi d’une analyse en semi continu par µGC/MS à raison d’une mesure toute les 2 à 5 minutes (voir note technique). Grace à cette méthode, une évaluation quantitative des COV et/ou autre gaz (H₂, CH₄, CO₂…) est donnée, rapportée à un gramme d’échantillon.

 

Pour des analyses de dégazage ponctuel, nous proposons l’échantillonnage en direct :

quelques « mg » de l’échantillon sont insérés dans un réacteur en verre qu’on soumet à un traitement thermique à température fixe mais limitée (entre 50°C et 100°C) pendant un temps donné (entre 5 et 30 min) suivi d’une mesure par GC/MS.

Cette méthode permet de fournir un screening des COV émis lors de ce dégazage provoqué.

Pour les échantillons visqueux nous pouvons utiliser des inserts en PTFE.

 

Enfin pour des quantités plus importantes ou plus volumineuses de prise d’échantillon, Explorair utilise le dégazage par la

méthode de la micro chambre. Cette méthode repose sur le principe du dégazage /accumulation sur un adsorbant. Les températures de dégazage peuvent atteindre 180°C.

 

Ces techniques de dégazage sont appropriées :

  • Pour les dégazages de matériaux de construction, décoration et meubles.
  • Pour les dégazages des matériaux des habitacles de voitures selon les normes PSA : D10 5495, VDA 278…
  • Pour l’identification des composés odorants.
  • Pour l’identification des composés CMR : benzène, formaldéhyde, phtalate…
  • Pour la vérification des produits de dégradation selon la réglementation REACH…

Nous sommes disponibles pour vous conseiller sur la méthode qui correspond le mieux à votre demande.