Qualité Air Intérieur

La qualité de l’air intérieur est un enjeu majeur de santé publique.

Habitat, bureaux, écoles, espaces de loisirs et transports, commerces, tous ces espaces de vie sont concernés. Une mauvaise qualité de l’air dans ces espaces peut engendrer un ressentis, depuis la simple gêne à l’apparition ou l’aggravation de pathologies.

En France, la pollution de l’air intérieur reste relativement méconnue et très peu réglementée. Deux décrets récents viennent toutefois souligner l’attention croissante portée à ce type de pollution : le décret n° 2011-1728 du 2 décembre 2011 relatif à la surveillance de la QAI dans les ERP (établissement recevant du public) et le décret n° 2011-321 du 23 mars 2011 sur l’étiquetage des produits de construction et de décoration.

Dans ce contexte, Explorair peut vous accompagner pour contrôler le niveau d’exposition aux polluants les plus courants dans vos lieux de vie : NO2 / CO / CO2 / COV / aldéhydes / particules.

De plus EXPLORAIR possède tout le matériel nécessaire aux mesures selon le protocole HQE Performance (septembre 2013) et le protocole OQAI-BPE (Février 2014). Ces diagnostics de la qualité de l’air intérieur ou QAI repose sur l’analyse en continu et le prélèvement sur des tubes adsorbants (voir note technique).

Analyse en continu / analyseur CO2 et CO, possibilité d’instrumenter plusieurs pièces en simultané. Possibilité de suivi en continu des particules (PM2,5 / PM10) par néphélométrie et/ou granulométrie laser.

Prélèvement dynamique avec pompe réalisé sur de courte durée pour le paramètre COVT, et longue durée pour les PM2,5 et PM10.

Prélèvement passif pour un diagnostic moyen sur une période longue (4,5 à 14 jours), prélèvements réalisés pour les paramètres NO2 , Benzène, aldéhydes (dont formaldéhyde), COV.

La mesure de ces paramètres peut être couplée à celle des paramètres de confort (Température, Hygrométrie).

 

L’analyse est réalisée en interne par TD-GC-MS pour les COV, HPLC-UV pour les aldéhydes (formaldéhyde) et spectrométrie UV/Visible pour le NO2.

  • identification des polluants
  • quantification

Pour compléter le diagnostic, Explorair propose :

  • de comparer les concentrations aux VGAI existantes
  • d’identifier les sources potentielles des polluants analysés

Les polluants mesurés sont :

  • les CMR
  • les BTEX
  • les OHV
  • les aldéhydes
  • les aromatiques
  • les alcools
  • les alcanes
  • les glycols
  • les éthers

Nous contacter pour toutes molécules non citées.